La collimation des Schmidt Cassegrain

Un sujet qui n’est pas assez traité en vidéo à mon goût, La collimation des télescopes Type Schmidt-Cassegrain.
On entend souvent dire qu’il n’y a pas besoin de refaire leur collimation cependant, du fait de leur particularité mécanique, la collimation bouge en permanence et doit absolument être vérifié et refaite surtout si vous désirez faire de l’imagerie Haute résolution.

Que ce soit lors de la mise au point ou lors du retournement d’une monture Equatoriale, la collimation du miroir primaire se décale.
Une astuce consiste donc a toujours finir sa mise au point dans le même sens et TOUJOURS dans le sens que vous avez utilisé pour faire la collimation.
Cette manipulation permet d’éviter la décollimation par phénomène de Shifting que je présente également dans cette vidéo.

Le Must reste tout de même d’installer un Crayford derrière votre S-C et de toujours faire une pré mise au point avec la molette d’origine de votre télescope en tournant la molette dans le sens défini précédemment, et ensuite faire toutes ses MAP avec les molette du crayford.

Bref le but de cette collimation est de passé d’un été comme celui-ci (extrèmement décollimaté):

vu d’une étoile défocalisé et décollimaté

A ce résultat, ou l’on peut distingué une belle figure d’airy, l’indicateur d’une bonne collimation!

étoile focalisé avec sa figure d’airy

Utile pour vous:

Le crayford pour Schmidt-Cassegrain

Porte-oculaire TS Optics Crayford Schmidt Cassegrain Extrait 2''1:10 Micro de traduction

Les vis de collimation Bob’Knobs (attention à la référence de votre télescope)
Ici Célestron C8 Hyperstar

Bobs Knobs Vis moletées pour miroirs secondaires du Celestron C8

Le filtre rouge pour limiter la turbulence

Baader R-CCD - Filtre 31,75 mm
Partagez:

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *